Portage & forte chaleur!



Ca y est, les beaux jours arrivent ! Le soleil brille, la chaleur s’installe…. et c’est tout naturellement que beaucoup de jeunes parents s’interrogent sur l’aménagement du portage de leur enfant lors de la période estivale.
Cet article vous permettra j’espère d’y voir plus clair et de profiter de beaux moments avec vos loulous !!!
Est-ce que mon bébé ne va pas avoir trop chaud ?
Il est un fait que oui, la proximité tient chaud ! Mais il faut également remettre la situation dans un contexte plus global : le tout petit éprouve généralement des difficultés à réguler seul sa température corporelle (d’où les éternels conseils intimant aux parents de surtout bieeeen couvrir leur bébé pour ne pas qu’il se refroidisse, parfois discutables mais là n’est pas le sujet !).
La proximité va permettre d’aider l’enfant à mieux se réguler : le corps du porteur agit comme un thermostat géant et lui offre un repère à partir duquel il peut se calquer pour ajuster sa propre température corporelle. Qu’il fasse -20°C ou 50°C, le corps est toujours à 37°C ! Ce qui n’est pas le cas dans une poussette, où la température va très facilement grimper de par le confinement (je pense aux nacelles par exemple), les rembourrages et les housses synthétiques : l’enfant en poussette ne bénéficie pas de repère pour l’aider à trouver la « bonne » température corporelle à maintenir. De fait en portage, le tout petit dépensera moins d’énergie à se réguler.
Pour la culture et parce que ça peut vous servir, cette astuce fonctionne à merveille en cas de fièvre ! Pourvu que le porteur ne soit pas lui-même fébrile, le peau à peau aide à faire baisser la température. Testé et très largement approuvé à la maison avec ma fille cadette et ses multiples problèmes de santé.
La transpiration n’est pas forcément inquiétante, c’est un phénomène naturel de régulation, nous même lorsqu’il fait chaud, nous transpirons. Dans une certaine mesure il est inutile de se focaliser sur ce point. Entendons-nous bien en revanche : un pitchoune rouge vif, qui halète et qui transpire ENORMEMENT souffre très certainement un peu trop de la chaleur et il convient de le sortir du système de portage et/ou de le découvrir et de tâcher de le rafraîchir (donner à boire, brumisateur, etc…).
Comment on s’habille ?
On conseillera de toujours avoir une couche de tissu entre l’enfant et le porteur, pour des raisons de confort notamment (le peau à peau en écharpe lorsqu’il fait chaud, c’est très désagréable !).
L’enfant peut être simplement vêtu d’un petit body manches courtes / sans manches et en coton, voire juste en couche… Pour le porteur, on conseillera des matières naturelles : coton, lin, chanvre… Evitez le synthétique qui fait transpirer et monte en température facilement.
Il est également possible d’intercaler un lange en coton entre la tête du bébé et la poitrine du porteur pour pallier au décolleté.
Avec quoi on porte et comment ?
Plus il y aura de textile autour de vous, et plus vous aurez chaud. Logique me direz-vous ;-)  Partant de ce constat, on privilégiera les matières et nouages permettant de limiter au maximum les couches.
Les tricots, qui nécessitent 2 à 3 pans en soutien de l’enfant, seront souvent moins appropriés : cela va concerner les écharpes en coton jersey (tricot slen, redcastle, vertbaudet, naturna, etc…), mais également et surtout les écharpes stretch (JPMBB, Boba Wrap, Tula Wrap…), qui cumulent en prime la présence d’élastane (càd de synthétique).
On préfèrera souvent les écharpes tissées, dont les matières sont plus respirantes et qui peuvent se manier en simple couche (kangourou, enveloppé croisé pans non déployés…).
Si vous utilisez une écharpe tricotée, privilégiez au maximum les nouages ajustés en double couche aux nouages type noeud de base qui obligent à en avoir 3 : double-hamac hors noeud de base, hanche à boucle…
Bon à savoir : les portages en décentré ou en dorsal sont souvent plus légers et agréables que les portages en ventral.
Concernant les autres systèmes physiologiques :
le sling sera souvent très apprécié !!! On reste sur un portage plutôt d’appoint, ne permettant pas de faire de randonnées ou très longues balades, mais pour le quotidien c’est juste parfait ! A noter que la Petite Echarpe Sans Noeud de JPMBB (PESN), bien qu’en matière synthétique (viscose), s’avère légère et très agréable à manier par fortes chaleurs.
Age optimum : dès la naissance, devient délicat à utiliser sur de longues périodes à partir de 3/4 mois (inconfort pour le porteur uniquement, le poids étant supporté sur une seule épaule)
le mei-tai (porte-bébé asiatique), vous satisfera pour son côté moins « enveloppant » que l’écharpe (et donc plus aéré !!!), sa simplicité d’installation et son rendu malgré tout très proche de l’écharpe (coton bien souple et peu épais).
Age optimum : à partir de 3 mois
le préformé (manduca, boba, ergo baby, tula…) est l’allié des randonneurs. On clipse, on enfile, et c’est parti !!! Les rembourrages peuvent néanmoins le rendre moins léger que l’asiatique, même s’il reste relativement aéré !
Age optimum : à partir de 6 mois, les divers réducteurs les proposant dès la naissance n’ont de physiologiques que le nom.


Le filet (tonga, suppori), sera plutôt ce que j’appelle un support au portage à bras qu’un porte-bébé. Minimaliste, plus léger y’a pas ! Il est parfait pour le portage d’appoint du bambin-qui-veut-plus-marcher (ou veut monter-descendre toutes les 10 secondes), et surtout pour accompagner la baignade puisqu’il peut être utilisé dans l’eau ! Juste bien penser à le rincer après un passage en piscine ou à la mer (chlore et sel sont corrosifs)
Age optimum : utilisable dès la naissance avec un bras en soutien dans le dos du tout petit, surtout pratique pour des enfants qui se soutiennent un minimum (6/8 mois) et des bambins
Petit apparté :
les écharpes filet type Fil Up sont certes ultra légères (cf tonga/suppori), mais peu maniables, peu soutenantes et peu confortables. Je les range dans la catégorie « appoint » plus que « vraie » écharpe…
N’ayant pas eu le loisir de tester les systèmes conçus pour aller se baigner (watersling, etc…) je n’ai pas vraiment d’avis arrêté sur la question, mais pas sûre que ce soit adapté pour autre chose que la baignade (ce qui est déjà pas mal !)
Précautions d’usage
En plus des précautions habituelles (bébé vertical, bien soutenu, en bascule de bassin, voies respiratoires dégagées, vigilance constante du porteur….), on veillera tout particulièrement aux points suivants :
Faire des pauses régulières et hydrater l’enfant. En période de très forte chaleur, il ne me semble pas aberrant de proposer à boire à l’enfant toutes les 30mn à 1h, et ce même s’il ne réclame pas.
Au sein exclusif pas besoin d’eau (le lait de début de tétée est plus hydratant !!!), respecter les demandes du bébé sans chercher à limiter devient encore plus important pour ne pas risquer qu’il manque. L’enfant allaité et gardé pourra en revanche recevoir de l’eau en complément pour économiser le lait tiré ;-)
Au biberon bien penser à proposer un peu d’eau entre les biberons de lait.
En cas de doute, surveillez les couches ! L’enfant doit continuer de bien uriner, si ce n’est pas le cas l’hydratation n’est sans doute pas suffisante.
Protéger ce qui sort du système : chapeaulunettes de soleil, et crème solaire (en n’oubliant pas la plante des pieds qui peut être exposée via la réverbération du trottoir !). Je tiens à rappeler qu’un pan d’écharpe n’est PAS un chapeau (= on ne couvre pas la tête d’un bébé avec un pan d’écharpe) !!!
Ca tient du bon sens mais je le rappelle quand même :
- On ne marche pas en plein soleil avec un bébé…
- On essaye d’éviter les heures les plus chaudes pour sortir (de 11h à 16h)
Vous voilà parés pour « affronter » l’été !!!! Bonnes vacances à tous et toutes et bon portage 🌴😍

Source : blog de symbiosa 

You May Also Like

0 commentaires

Me suivre sur les réseaux :